L'Aventure ambiguë

L'Aventure ambiguë

 

Caractéristiques

Auteur
Cheikh Hamidou Kane
Traduction
Vincent Monteil
Editeur
10/18
Date de parution
janvier 2003
Collection
Littérature étrangère, numéro 617
Format
10cm x 17cm

Image

« Nous sommes tous des Samba Diallo »

Je ne l'oublierai jamais. C'est le premier roman d'un auteur étranger que j'ai lu entièrement. Mon enseignant du cours de français nous laissait choisir librement les romans à lire pour une présentation en classe. Mais, il s'obstinait à vouloir nous engluer dans une démarche exclusive de promotion des auteurs congolais.

J'en avais assez d'entendre les amis exposer sur les œuvres de Zamenga Batukezanga par exemple. Ainsi je ferai délicieusement connaissance avec la puissance intellectuelle et la géniale inventivité de L'AVENTURE AMBIGUË. Je l'avais retrouvé comme par hasard dans le domaine familial. À l'époque, notre maison ressemblait à un lieu de perdition ; nous nous perdions dans l'infinie paperasse de papa qui était aussi un trésor accumulé pendant les années où il travaillait à la Bibliothèque nationale du Congo. Je m'aperçus plus tard que ce roman était un grand classique de la littérature africaine, classé parmi les 10 plus grandes œuvres littéraires africaines du XXe siècle.

#Au départ, c’est le récit d’une expérience autobiographique, celle du jeune Hamidou Kane s’efforçant de trouver ses repères à Paris où il se trouvait dans les années 1950 et où il faisait des études de philosophie. Elevé chez lui dans une société collectiviste, pieuse et solidaire, qui estime que « l’homme est le remède de l’homme » comme le veut l’adage wolof, il était confronté en Europe aux valeurs de la culture occidentale, fondée sur l’individualisme exacerbé conduisant l’humain dans un isolement matériel, psychologique, mental et moral. L’étudiant Hamidou Kane était tiraillé entre son rejet de l’individualisme occidental et les séductions de cette société évoluée, qui fait une large place aux lumières de la raison et aux progrès techniques. Dans le roman, ce conflit intérieur qu’a vécu Cheikh Hamidou Kane dans sa prime jeunesse est incarné par le personnage principal, Samba Diallo. Son écriture qui allie magistralement la force et la grâce, l’imagination et le réel, nous rappelle que le drame de Samba Diallo est avant tout un drame de la condition humaine face à ce qu’un personnage du roman qualifie de « l’art de vaincre sans avoir raison ». C'est vous dire que mon compagnonnage avec les livres, des hommes et des femmes écrivant depuis tous les continents, est ancien. Il continue à me faire rêver.

Par Jephté Tekila